Bruxelles soulage les producteurs de lait en Europe pour l’envoyer en Syrie

Face à une crise du lait pesante et des agriculteurs à bout de souffle, la commission de l’Union européenne a pris la décision d’alléger le marché car très oppressé. Pour ce faire, l’instance a racheté la production de lait pour en faire don aux enfants Syriens. Les premiers produits arriveront en Syrie au cours de ce mois.

Aider la Syrie sur le plan humanitaire afin d’aider le secteur laitier européen qui traverse une crise importante. Un objectif que l’Union européenne veut atteindre. D’ailleurs la Commission européenne avait octroyé 30 millions d’euros pour racheter le lait aux producteurs européens. Une production qui avait été envoyée aux enfants syriens ainsi que dans des camps où résident les réfugiés.

La Commission indique que les premiers convois avaient été envoyés au cours de ce mois.

Ce fond dédié à ce programme sera prélevé sur les multiples aides accordées aux agriculteurs européens votées ces derniers mois.

Au mois de septembre 2015, la Commission européenne avait débloqué 500 millions d’euros pour aider les agriculteurs qui manifestaient contre les prix du lait avec la suppression des quotas.

Au mois de juillet également un autre fond du même montant avait été investi pour soulager les agriculteurs. « Grâce à ce programme il sera possible d’aider les agriculteurs européens grâce au rachat de leur production, mais également de régler les problèmes important auxquels, l’UE fait face compte tenu de la crise des réfugiés», détaille la Commission européenne dans un communiqué.

Destination Alep

Politico qui a consulté les documents qui explique ce programme européen, le projet est assuré par le Programme alimentaire mondial de l’ONU. Actuellement, 17500 tonnes de lait ont été achetés à Lactogal et Glandia deux grands producteurs européens de lait.

Il s’agit du lait UHT qui peut être conservé pendant de nombreux mois à une température ambiante et qui peut être consommé immédiatement sans être obligé de l’associer à de l’eau, un lait qui n’est pas disponible surtout pendant les espaces où la guerre se déroule.

Ce lait arrivera au port de Lattaquié et sera ensuite stocké dans des entrepôts à Tartous, Homs, Damas. Il est question aussi d’acheminer du lait dans la ville d’Alep où la guerre prend progressivement fin.